L'électronique, c'est presque automatique...

Un voyant rouge qui s'allume, une commande qui ne répond plus, un écran soudain tout noir, un robot ménager qui se grippe... et nous voilà contrariés, envahis par un sentiment d'impuissance.  Envisager une réparation ? Plus coûteuse que le neuf. Alors, l'appareil défectueux est jeté aux oubliettes ou à la déchetterie, quand ce n'est pas à la poubelle... Pourtant, iI suffirait de l'ouvrir délicatement pour essayer de comprendre les causes de la panne, les plus courantes se détectent à l'oeil nu. Un peu de curiosité, moins d'appréhension face à ces entrelacs de fils, ces multiples composants, et apprivoiser l'électronique devient possible.

C'est ce que propose l'équipe de l'association Atelier Soudé. Au départ, Baptiste et Clément, pas bricoleurs du tout mais désireux de changer nos réflexes de consommateurs en prolongeant la vie de tous ces objets de notre quotidien, décident de s'associer pour créer un atelier de co-réparation. L'idée fait son chemin, et au bout de 3 ans et demi, l'équipe s'est agrandie et compte plus de 70 membres actifs, intervient aux quatre coins de la Métropole lyonnaise, propose des ateliers participatifs, des formations, vend des appareils d'occasion, et se déplace deux fois par mois aux Escales solidaires. Le succès est au rendez-vous, la démarche séduit.

IMG 20190424 152548

A observer Baptiste et Benoît qui a rejoint l'association, on se dit qu'effectivement, ouvrir un appareil, l'examiner, chercher l'anomalie, ne semble pas si insurmontable. "Mais attention, avant de démonter les appareils, il faut penser à prendre des photos pour pouvoir remettre chaque élément en place une fois l'opération terminée", recommande Sophie venue réparer sa radio et son téléphone fixe. Avec l'aide de Benoît, elle avance dans le diagnostic jusqu'à déceler elle-même la cause de l'une des pannes. La collaboration fonctionne à plein régime et le résultat est visible à l'oeil nu : "Ça remarche !", s'exclame joyeusement cette passionnée de récup' et d'économies d'énergie. 

Les pannes de la commande de voiture et de l'enceinte audio de Ludovic donnent du fil à retordre à leur propriétaire. Pour autant, au bout d'une heure de recherche et tâtonnements infructueux, il ne cache pas sa satisfaction, et le sentiment d'avoir lui aussi progressé dans la compréhension du fonctionnement de ses appareils. "Certains reviennent plusieurs fois avec leur appareil, on finit toujours pas trouver une solution", constate Baptiste.

Vous aussi, ne jetez plus vos appareils électroniques, donnez leur une seconde chance en participant à un Atelier Soudé. Vous comprendrez aussi pouquoi réparer, c'est bien mais le faire ensemble c'est encore mieux !