Laissez parler les p'tits papiers...

IMG 1561

Collages, découpages, pliages, origamis... Blandine et Giulia animent des ateliers créatifs qui font appel à l'imagination et à une certaine dextérité.

Il suffit d'un zeste de concentration, d'une paire de ciseaux, d'un tube de colle, d'un large éventail de papiers - journal, fin, cartonné, de couleur, transparent, mat, glacé - et c'est plié ! Sous les doigts habiles des passagers, naissent en quelques coups de ciseaux, des calendriers semestriels personnalisés, inspirés des mosaïques, qui attirent le regard. Par curiosité, des passagers jettent un coup d'oeil par dessus l'épaule des participants et certains se joignent au groupe.

IMG 1567

Pour Giulia, c'est une première. En passant devant l'Escale du 3, elle découvre par hasard le planning des activités mensuelles affiché sur la vitrine extérieure, et en particulier l'atelier collages artistiques organisé à l'Escale du 6 et auquel elle décide de participer. Passionnée par les travaux manuels, elle se montre aussitôt enthousiaste et propose à Blandine d'animer un atelier origami car elle connaît et apprécie ces savants et minutieux pliages qui nous viennent du Japon. A partir de feuilles de papiers colorés et souvent très fins, il est possible de créer des animaux et toutes sortes de créatures étranges ou réelles, plus ou moins complexes. En quelques pliures et sans jamais utiliser les ciseaux, voilà un oiseau qui ouvre grand le bec quand on le manipule, un papillon dont les ailes aux couleurs chatoyantes se superposent... "C'est plus motivant de faire cette activité à plusieurs. J'en ai fait seule mais j'ai arrêté", explique Giulia. Marguerite, habile de ses mains, commente en souriant : "Je ne suis pas douée pour le chant ni la danse, mais là je me sens tout à fait à l'aise". Quant à Hakim, il découvre les origamis pour la première fois et l'art du pliage minutieux semble un jeu d'enfant pour lui.

IMG 1558

Créer à partir du papier à un délicieux parfum d'enfance, évoque les bateaux, chapeaux, avions réalisés avec du papier journal. Ces souvenirs amènent irrésistiblement le groupe à confectionner la fameuse cocotte en papier sur laquelle des questions sont écrites. "Donne moi un chiffre", demande Blandine. Et chacun accède ainsi à une question à laquelle il doit répondre. Un jeu d'enfant qu'il est si bon de retrouver et partager de manière aussi inattendue... "On fait les mêmes cocottes en papier au Tibet", remarque Nyime, surpris et amusé à la fois par l'universalité de cet objet.

IMG 1571

 

Une fois réalisés, que deviendront ces jolis éléments décoratifs ? "Les papillons multicolores créés ce 12 février serviront à décorer une guirlande pour la fête du quartier de la Guillotière en juin", confie Blandine qui va proposer à l'Escale du 6 un prochain atelier collages artistiques mercredi 11 mars de 14h à 17h.