Aux Escales solidaires, on en pince pour la peinture

IMG 0699 2

Et plus encore pendant la Biennale d'Art Contemporain, événement qui résonne dans les quartiers et stimule la créativité de chacun. Pour preuve, les ateliers animés par l'illustratrice Annelore Parot à l'Escale du 3 les jeudis de septembre qui ne désemplissent pas !

Ici, on ne s'emmêle pas les pinceaux et pas d'angoisse de la page blanche. Il suffit de suivre les consignes d'Annelore : peindre un arbre en utilisant de l'encre de chine noire pour le tronc et les branches, de la peinture dorée ou argentée pour les feuilles. Chacun s'exerce d'abord sur une petite surface avant de se lancer sur un grand format. La simplicité des consignes fait rapidement fondre le manque de confiance en soi ou d'idées, les hésitations, l'appréhension, le sentiment de "ne pas savoir quoi ni comment faire". Et, au bout du pinceau, naît le plaisir de s'accorder un temps pour soi, de se concentrer et de s'exprimer en toute liberté.

IMG 0707

Le brouhaha dans la salle, la présence de nombreux passagers, les discussions, les jeux de société, l'heure du goûter avec beignets et thé à la menthe, rien n'entame la concentration des participants. Lorsque l'un a terminé, il signe son œuvre de son prénom et cède sa place à d'autres. "C'est étonnant comme chacun s'approprie une même consigne, la détourne et crée une œuvre unique, différente. Il y a une telle diversité !", s'émerveillent Annelore et Blandine, l'organisatrice de ces ateliers. Effectivement, aucun arbre ne ressemble à un autre, du plus figuratif au plus abstrait, les variantes sont infinies. "Un imprimeur nous offre des caisses en bois qu'il n'utilise plus, elles nous serviront de cadres pour mettre en valeur les dessins. A partir de ces créations individuelles, nous allons composer une grande œuvre collective qui sera exposée à la Mairie du 3ème arrondissement", explique l'artiste avec enthousiasme.

IMG 0714

Othman, Yolaine, Edouard, Bernard, Gaëlle, Dori, Keli... la plupart découvrent le plaisir de peindre pour la première fois, un plaisir oublié, enfoui en eux depuis longtemps, souvent depuis l'école... et qui fait du bien ! Au point que certains ne veulent plus s'arracher de la feuille, des pinceaux, comme Othman qui en est à son troisième arbre ! Ou Bernard, toujours partant pour les ateliers d'arts plastiques, masques ou peinture, peu importe. Pour Keli, "c'est l'occasion de prendre du temps pour soi". Dori approuve et ajoute : "Peindre est important pour moi, ça me permet de m'exprimer". Annelore, profondément touchée par les réactions des participants, ne souhaite pas en rester là et envisage de renforcer tout au long de l'année ce lien tissé avec les passagers. A suivre...

En attendant, rendez-vous est donné à toutes et tous le 10 octobre à 18h à la Mairie du 3ème arrondissement pour découvrir "Fragments d'arbres", cet immense arbre de vie réalisé avec patience, application, émotion et bonheur par une cinquantaine de passagers.

L'exposition sera ouverte au public jusqu'au 26 octobre.

IMG 718

Autres rendez-vous à noter à l'occasion de la Biennale d'Art Contemporain dont les Escales solidaires sont partenaires dans le cadre de Résonance qui associe de nombreux acteurs culturels et associations de la région :

  • Samedi 28 septembre 2019 de 17h à 20h : fête d’inauguration-vernissage place Guichard
  • Mercredi 9 octobre 2019 à 14h : visite accompagnée de la place Guichard et d'Arborescence, œuvre éphémère de l'artiste Cédric Esturillo.