Atelier socio-esthétique à l'Escale du 6

Mercredi 10 octobre, 9h : l’Escale solidaire du 6 prend des airs de salon de beauté… 13 étudiantes de l’école Sylvie TERRADE s’affairent.

Maquillage, vernis, huile de massage... le matériel est en place. 8 femmes et hommes ont profité de cette matinée pour prendre soin d’eux : manucure, conseils maquillage, modelage du visage. Les Socio-esthéticiens aident les personnes fragiles à se reconnecter avec leurs sens, à reconstruire l’image de leur corps et leur confiance personnelle.

estt

Ces personnes sont souvent fragilisées par la maladie, le handicap ou la précarité. « Nous apportons un moment de bien-être, mais également un travail sur l’image de soi » nous explique Julie, Responsable des étudiantes. « Nos socio-esthéticiennes ne sont ni psychologues ni médecins mais lorsqu’elles bénéficient d’un soin, les personnes se confient, l’esthétique est un moyen de créer du lien ». Grâce à leurs compétences, les socio-esthéticiennes apportent un regard, une écoute et un service qui sont différents mais complémentaires des autres professionnels.

ess2La manucure est un premier soin d'approche. Une pause de verni, un modelage des mains permettent un premier rapport par le toucher.

errPour les socio-esthéticiennes présentent ce matin du 10 octobre, « l’envie de créer du contact, de discuter avec la personne, de la voir repartir avec le sourire » est la principale motivation. Nelly, socio-esthéticienne en formation, a particulièrement apprécié son moment avec un habitué de l’Escale solidaire, qui, pour la première fois de sa vie, s’est laissé aller à un massage des mains et à un modelage du visage.

A partir du mois de janvier 2019, les Escales solidaires accueilleront de manière régulière ces ateliers socio-esthétiques, pour améliorer le bien-être et la confiance en soi de nos usagers.

sds